Le bois qui protège les enfants des forêts

INTERHOLCO ODD des Nations Unies 3 INTERHOLCO ODD des Nations Unies 12

11.02.2020 Les forêts du monde entier sont connues pour être riches en histoires, légendes et mythes ; des lieux aux tournants inattendus et aux transformations inhabituels. La forêt du bassin du Congo, la plus dense d'Afrique, ne fait pas exception. Nombre de ses plantes et de ses arbres ont des valeurs culturelles et spirituelles. 

La "durabilité" signifie-t-elle la protection de l'environnement ? Tout à fait, oui. Alors, récolter les arbres selon ses principes signifie aussi s'assurer que les forêts conservent leur capacité de guérison. Qui passe par des plantes et des arbres médicinaux. Et par des personnes dont la vocation médicale est un appel à guérir.

Dans cette histoire, le bois durable des forêts de la Sangha permet à Annie Ayoko de prendre soin des enfants du nord de la République du Congo.

Bonne lecture !

© T. Baldassarri Höger von Högersthal / Interholco. Tous droits reservés.

Des centaines ? Des milliers ! Annie Ayoko (ci-dessus, à gauche) a dû perdre le compte. Depuis qu'elle a rejoint le centre médical de Ngombé en tant que sage-femme, elle n'a cessé de faire deux choses : aider les mères à accoucher et protéger leurs bébés contre les maladies.

© T. Baldassarri Höger von Högersthal / Interholco. Tous droits reservés.

Construit dans le nord de la République du Congo par l'Industrie Forestière de Ouesso (IFO), une entreprise productrice de bois appartenant au groupe international Interholco, le centre médical dessert principalement la population de Ngombé.

Pour Annie Ayoko, cela signifie pouvoir aider les jeunes mères des familles locales bantoues ou encore, les mères des tribus autochtones Baka, la plus ancienne population de la région. C'est-à-dire les mères et le trésor le plus précieux de toute communauté : sa progéniture.

Village d'environ 10'000 habitants, Ngombé est situé au cœur des forêts du Congo. Le fait que le site soit visible sur Google maps ne rend pas Ngombé moins éloigné (ni moins isolé), à bien plus de 900 km de la capitale Brazzaville. Pour atteindre Ngombé, il faut se frayer un chemin dans les forêts denses du Nord, ou arriver en bateau, en longeant la rivière Sangha, dont les eaux reflètent les forêts et sur laquelle les arbres de la forêt se dédoublent.

© T. Baldassarri Höger von Högersthal / Interholco. Tous droits reservés.

Le taux de mortalité des enfants traités au centre médical IFO de Ngombé est estimé à 3 fois inférieur à la moyenne nationale du Congo Brazzaville. Créer les conditions pour rendre les traitements disponibles dans des zones éloignées voire isolées n'est pas automatique. Le modèle durable qui inspire IFO et les produits bois qui lui donnent un rendement économique - en bref, le bois durable - rendent ces conditions possibles.

De nombreux facteurs rendent la situation complexe : attirer du personnel qualifié comme Annie Ayoko, le retenir sur place, construire et entretenir des infrastructures de base : routes, logements, transports ; et, bien sûr, trouver des fournisseurs fiables dans la distribution d'équipements médicaux indispensables.

Au début de l'année 2019, lors du lancement d'une campagne nationale contre la rougeole et la rubéole, Annie Ayoko a retroussé ses manches pour s'assurer que les enfants autochtones appartenant aux tribus Baka vivant autour de Ngombé ne soient pas laissés pour compte. Dans un pays qui connaît encore des taux de mortalité infantile assez élevés, cela fait toute la différence pour les populations d’accès difficile.

© T. Baldassarri Höger von Högersthal / Interholco. Tous droits reservés.

La vaccination contre la rougeole et la rubéole vise à réduire la mortalité et la morbidité dues à la rougeole chez les enfants et à éliminer le risque de malformations du fœtus, de fausses couches, de mort du fœtus dus à la rubéole.

Cette initiative nationale vise à protéger 2,2 millions d'enfants, filles comme garçons, âgés de 9 mois à 14 ans, soit 43 % de la population. La campagne bénéficie du soutien technique et financier de Gavi, l'Alliance du Vaccin, du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) et de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
 
© T. Baldassarri Höger von Högersthal / Interholco. Tous droits reservés.

 

Transportant des boîtes avec tous le nécessaire, dont du matériel stérilisé, Annie Ayoko a quitté le centre médico-social de l'IFO à l'aube, accompagnée de trois autres membres de l'équipe. Chaque fois qu'ils arrivaient dans un village, ils étaient accueillis par les mères et le chef du village. Les enfants, quant à eux, avaient des sentiments nuancés vis-à-vis des visiteurs ; alors que certains étaient plus accueillants et curieux, d'autres étaient carrément terrifiés.

© T. Baldassarri Höger von Högersthal / Interholco. Tous droits reservés.

Tout d'abord, Annie et ses collègues ont noté le prénom et le nom de chaque enfant. Des "cartes vertes" avec le nom et la date du vaccin ont ensuite été remises à chaque mère.
 
Pour redonner le sourire après la vaccination, l'équipe a distribué des bonbons - en réalité, un complément nutritionnel à base de vitamine A et un déparasitage.
 
Les vers intestinaux sont connus pour provoquer l'anémie, freiner le développement de l'enfant et réduire leurs capacités d'apprentissage.
 
© T. Baldassarri Höger von Högersthal / Interholco. Tous droits reservés.

"Grâce à cette campagne de vaccination, les enfants congolais seront protégés contre l'une des plus graves menaces sanitaires qui pèsent sur les enfants partout dans le monde", a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directeur régional de l'OMS pour l'Afrique.

Réduisant les décès prématurés, la vaccination est le fondement de systèmes de santé solides. Il est donc vital de créer les conditions nécessaires pour que les traitements atteignent les jeunes enfants dans des régions éloignées et isolées.

Les forêts du monde entier sont connues pour leurs arbres médicinaux ainsi que pour leurs valeurs culturelles et spirituelles.

C'est ce que l'on appelle la "magie des forêts", si vous voulez.

Le bois durable Made in Africa préserve cette magie, permettant au personnel local de prendre soin de la santé des enfants.

 

A propos d'Interholco

INTERHOLCO offre du bois durable ‘Made in Africa’ comme solution éco-citoyenne pour favoriser de meilleures conditions de vie (construction en bois), réduire le changement climatique et augmenter la justice sociale. Producteur certifié FSC et trader spécialisé dans la production et commercialisation de grumes, de bois débités, bois lamellé-collé et d’autres produits transformés, depuis 1962 INTERHOLCO gère la chaîne de production dans son entièreté, de la forêt aux clients. INTERHOLCO protège 1.1 million d’hectares de forêt naturelle de la conversion en terre agricole de par une récolte réduite et sélective, assurant à 16'000 habitants locaux  l’accès à des services de base de qualité ; ainsi que la protection de l’habitat de milliers de gorilles et d’éléphants.

Contact média Interholco

Tullia Baldassarri Höger von Högersthal
INTERHOLCO AG, Schutzengelstr. 36, 6340 Baar, Switzerland
Tel.: +41 (0)41 767 03 82 

A la une

Rapport de durabilité

Gardons contact

Inscrivez-vous via notre service d'abonnement électronique gratuit pour recevoir des notifications.

Suivez-nous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société, permettant l'utilisation de données relatives à un même utilisateur, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.
En savoir plus paramétrer